• Darynda Jones - Charley Davidson Tome 1

      Mon nom, c'est Charley et je suis la Faucheuse.Les morts, je connais: j'en vois depuis que je suis née. Des fois, je les aide à faire des trucs du genre laisser un message à leurs proches ou traquer leur assassin. Ca tombe bien parce que je suis aussi détective privée! Pratique, non? Ce qui l'est moins, c'est que les gens autours de moi ont du mal à y croire. Comme Swopes, l'agent avec qui je bosse: j'aimerais qu'il me lâche un peu la grappe.
      Cela dit, je pourrait le gérer si je n'avait pas d'autres chats à fouetter... comme ce bel inconnu qui vient me rendre visite toutes les nuits dans des rêves torrides et dont j'aimerais bien découvrir l'identité...

    Mon avis:

    On découvre Charlotte Davidson, alias Charley; sa vie trépidante, son humour décapent, sa fâcheuse tendance à toujours être victimes de tentatives d'assassinats dans les endroits les plus improbables, et surtout, on découvre son addiction, que dis-je ?! Son obsession pour le café, sous toutes ses formes. Au fil des pages, on est prit comme Dorothé et sa tornade qui la mena au pays d'Oz. Personnellement, j'ai découvert un monde, un univers que j'aime. Si les autres tomes sont aussi bien, j'aurais donc la joie de me plonger un peu plus profond dans le monde de Charley.

    Dans ce livre il n'y a pas de vampire, ni de loups-garous  et je peux vous dire que ça soulage du too much dont on a été victime ses dernières années. On retrouve au contraires mes entités préférés: les fantômes, pour qui j'ai une grande sympathie. En revanche, Darynda Jones ne nous présente pas la panoplie des voyantes et medium New-Age que je déteste par dessus tous. Donc rien que pour ça, merci !!

      Je suis pour une fois devant une première fois. Et c'est rafraichissant, vous pouvez pas savoir !! Je m'explique: Charley est une Faucheuse, autrement dit, un personnage pour lequel j'éprouve une fascination depuis que je suis plus jeune. Ne me demandez pas d'où elle me vient: j'en sais fichtrement rien.

      Ce roman commençait donc sous les meilleurs auspices.

      Et ce n'est pas au cours de ma lecture que j'ai eut l'occasion de déchanter, croyez-moi !L'humour un brin acerbe et franchement noir de Charley, est une bonne dose de bonne humeur pour moi; lectrice. A moins de ne pas aimer le genre, évidement. Mais je vais préciser un peu ma pensé, si vous le permettez. Charley est loin de la jeune fille adoleschiante, naïve et fragile. C'est une femme, fière de son corps, et bien loin d'être délicate. C'est même franchement un bourrin, dans son genre. Son humour crut la rend vachement plus humaine et ça fait du bien !! Elle n'en est que plus sympa.

       Mais elle est loin d'être seule dans cette aventure ! Cookie, sa voisinne, secrétaire et accessoirement meilleure amie, Garett Swopes, associé Oncle Bob, oncle et parfois employeur... Tous ce beau monde se presse autours de Charley, et lui tient compagnie tout au long des pages du roman.

      Mais je vais vous parler un peu de Cookie, ne serait-ce que parce que cette femme, je la kiff. Mère d'une ado qu'elle élève seule, elle est pleine de pep's et est toujours pour faire (et bien souvent subir) les 400 coups avec Charley. Notamment amie grâce au café, elles partagent beaucoup et pourtant si peu de points communs. Courageuse mais pas intrépide, elle est toute aussi délicieuse que Charley. Je la trouve vraiment attachante et ne m'en remettrait pas si Darynda Jones décidait dans un élan d'égoïsme pur et simple décidait de la faire un jour décéder. Son comportement maternelle et protecteur ont d'elle une femme adorable.

      En bref, je trouve ce livre fantastique. Original, drôle, je ne me suis jamais ennuyée un seul instant  et (fait rare) je ne suis pas aller lire la fin du livre avant d'avoir finit. C'est très largement qu'il se place dans mon top 5, et avec facilité.

      Après la lecture du tome 2 et 3, je peux affirmer sans me tromper que Darynda Jones maintient le niveau et que la série ne perd en rien son croquant. 

     
     Note:  4/4   5/5   5/5   3/3   0.5/1                    +0.5 coup de             = 20/20
    « Si vous avez 25 minutesUn crocodile sur un banc de sable-Elisabeth Peter-Livre de poche »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :